Skip to main content
Actualites / Design / Objets / Corail, une table avant-gardiste
05/03/2021

Corail, une table avant-gardiste

Avec la table Corail, les designers Antoine Fritsch et Vivien Durisotti entraînent l’éditeur Roche Bobois sur des expérimentations 3D avec du béton haute densité.

Roche Bobois, Table CORAIL, design Antoine Fritsch et Vivien Durisotti.

Cette base nécessite moins de matière puisque le Ductal est plus dense qu’un béton traditionnel. Son poids oscille entre 82 kg et 118 kg selon le dessin choisi, et son épaisseur ne dépasse pas les 2 cm. Entièrement personnalisable grâce à un outil de paramétrage dédié sur le site de la marque, le client a le choix entre cinq variations de dessins comprenant trois ou six lobes, des formes et dimensions différentes et l’application de motifs de torsion et de tressage plus ou moins marqués. Et une fois la sélection terminée, un code défini est envoyé à l’automate 3D qui imprime alors en une demie heure la base de la table choisie. Les plateaux, quant à eux, sont en verre, soit ronds ou rectangulaires. Il suffit d’envoyer les fichiers par email à l’autre bout du monde plutôt qu’un meuble encombrant, ce qui évite une pollution de transport supplémentaire. Esthétiquement, le parti pris est de proposer ce piètement dans sa couleur d’origine, un gris béton tout simplement. C’est sa forme organique qui sublime le tout, une évocation aux champignons polypores ou un hommage aux coraux sous-marins en voie de disparition.

Cécile Papapietro-Matsuda